Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > > Commission Géographique Littoral PACA Durance

La Commission Géographique Littoral PACA Durance

La Commission Géographique regroupe l’ensemble des acteurs de l’eau du périmètre de la Commission Territoriale de bassin, sans être limitée aux seuls membres du Comité de bassin. Le but est de rassembler les élus de l’eau (conseils départementaux et régionaux, services publics d’eau et d’assainissement, établissements publics territoriaux de bassin, structures locales de gestion de bassins versants, usagers économiques et associations…).
Le Président et les Vice-présidents des commissions sont élus par le Comité de bassin.

Actuellement le Président de la Commission Géographique Littoral PACA Durance est Philippe VITEL, Vice-Président de la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur et Président de l'AGORA.

Le Président de l'ARFPPMA PACA, Luc ROSSI, est également l'un des Vices-Présidents de cette Commission.

Retour sur la Commission Géographique Littoral PACA Durance du 7 Février 2019

Cette Commission qui a fait salle comble à Septème-les-Vallons, était en grande partie consacrée à la présentation du XIème programme de l'Agence de l'Eau RM&C.

Elle a également permis de faire un bilan à mi-parcours du programme de mesures du SDAGE 2016-2021 et de mettre en lumière certains projets qui ont pu être réalisés grâce à un soutien financier conséquent de l'Agence de l'Eau RM&C.

Enfin, l'après-midi, un espace d'informations était mis à disposition des participants avec des référents thématiques qui étaient là pour pouvoir répondre aux questions relatives aux aides prévues dans le cadre de ce XIème programme.

L'ouverture de la Commission a été faite par son Président, Philippe VITEL, qui a entre autres évoqué les contributions et motions prises en AGORA en faveur du fonctionnement des Agences de l'Eau et du principe d'une gestion intégrée à l'échelle des bassins versants, la tournée des territoires qui va être entreprise en région Provence Alpes Côte d'Azur dans le but de renouveler la charte régionale de l'eau, le Forum régional de l'eau qui devrait se tenir en Juin ou Septembre 2019 et qui viendra clôturer ce temps fort autour du renouvellement de la charte régionale de l'eau, ou encore l'engagement pris par la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur d'agir en faveur de l'eau et des milieux aquatiques à travers le décret ministériel demandé et obtenu sur la délégation d'une mission d'animation et de concertation dans le domaine de la gestion et de la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

A cette occasion, le Président du Comité de bassin Rhône Méditerranée, Martial SADDIER, Député et Conseiller régional Auvergne Rhône Alpes, nous a fait l'honneur de sa présence. Il a tenu des propos forts comme son engagement pour minimiser au maximum les ponctions budgétaires de l'Etat sur le fonctionnement des Agences de l'Eau, pour que notre modèle français de l'eau soit préservé (que le principe pollueur-payeur soit préservé et que l'eau continue à ne payer que l'eau), ou encore pour que la vision de gestion intégrée par bassin versant soit la bonne échelle de gestion de l'eau.

Il pense que nous devons collectivement rester très prudent sur le devenir de ces ponctions budgétaires et donc sur le fonctionnement des Agences de l'Eau qui peut être remis à mal à chaque nouvelle loi des finances. Pour cela, il rappelle qu'il est très important de monopoliser la totalité des aides accordées par l'Agence de l'Eau RM&C et d'être au plus juste entre prévisionnel et action afin de ne pas "bancariser" de l'argent prévu pour des projets qui n'ont pu aboutir dans les caisses des Agences de l'Eau.

Il pense également qu'il est important de bien faire connaitre et reconnaitre les missions des Agences de l'Eau, des Comités de bassin, véritables Parlements de l'eau, et de bien mettre en évidence tous les projets qui ont pu voir le jour grâce au soutien financier des Agences de l'Eau.

Enfin, il demande à ce que les différents organismes présents ce jour pensent à convier plus souvent leurs élus parlementaires (Sénateurs et Députés) à leurs différents temps forts ou inaugurations afin qu'il y ait un maximum d'élus parlementaires qui se saisissent de ces différentes problématiques.