Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site

Les Plans Départementaux de Protection des milieux aquatiques et de Gestion des ressources piscicoles

Le Plan Départemental de Protection des milieux aquatiques et de Gestion des ressources Piscicoles (PDPG) est LE document cadre de référence sur les poissons et leurs milieux car il dresse, à l’échelle de chaque bassin versant et de chaque cours d’eau, un état des peuplements piscicoles ainsi que des pressions qui s’exercent sur leurs milieux.

En région Provence Alpes Côte d’Azur, les 6 Fédérations départementales de Pêche sont en train de réviser leur PDPG.

A venir des données à l’échelle régionale sur le nombre et les différents contextes piscicoles de la région, leur état ainsi que les actions engagées par les Fédérations de Pêche, leurs associations locales et leurs partenaires.

Définition de ce document cadre technique de référence

Les Plans Départementaux de Protection des milieux aquatiques et de Gestion des ressources piscicoles permettent d’identifier les pressions afin d’y remédier mais également de définir le mode de gestion piscicole (patrimoniale, raisonnée ou d’usage) en fonction de l’état de ses peuplements et de leurs habitats. Il regroupe 3 phases : la délimitation des contextes piscicoles, leur diagnostic et la proposition d’un certain nombre d’actions de préservation ou de restauration en fonction de l’état des milieux.

Le contexte piscicole est l’unité de gestion des peuplements piscicoles. Il est fonction de la vocation piscicole qui peut être de trois natures selon l’espèce repère identifiée : salmonicole (espèce repère = Truite Fario), intermédiaire (espèce repère = Truite Fario et Brochet OU cortège d’espèces de cyprinidés rhéophiles OU autre peuplement de référence selon la spécificité du cours d’eau), brochet (espèce repère = Brochet). Ainsi, le cours d’eau est divisé en un certain nombre de contextes piscicoles en fonction des espèces repères trouvées au fil de l’eau.

Une fois l’ensemble des contextes piscicoles définis, un diagnostic est réalisé sur chacun d’entre eux afin d’identifier la fonctionnalité des milieux, le contexte peut être soit : conforme, soit peu perturbé, soit très perturbé, soit dégradé.

S’en suit alors une hiérarchisation des facteurs limitants expliquant l’état des contextes piscicoles et en fonction de cela, la proposition d’actions et de mode de gestion adapté à l’état des contextes. 3 modes de gestion existent : patrimoniale, raisonnée ou d’usage.